Vaccination

Lors de la vaccination, un fragment de virus pathogène atténué ou inactivé est injecté à votre animal. Cela garantit que votre animal développe une immunité contre cette maladie. Si votre animal de compagnie est infecté plus tard par cet agent patthogène, il n’aura pratiquement aucun symptôme. Son système immunitaire reconnaîtra ce virus et votre animal sera protégé contre cette maladie.
Grâce aux vaccinations, il y a des maladies qui ne surviennent presque plus en Belgique. Néanmoins, elles restent extrêmement importantes, car l’arrêt de la vaccination peut assurer un retour très rapide de ces maladies et, en particulier chez le lapin, certaines maladies sont très meurtrières.

Rongeurs

Les lapins

Le printemps est le meilleur moment pour vacciner votre lapin, car à partir de ce moment-là, les insectes (qui peuvent propager les maladies) sont plus fréquents. Les lapins peuvent être vaccinés à l'âge de 5 à 10 semaines, selon le vaccin utilisé. Un calendrier de vaccination sera alors établi avec vous. Pour certains types de lapins, des conseils différents sont parfois appliqués. Pour plus d'informations, veuillez contacter Vetocambre.

Peste de lapin ou myxomatose

La myxomatose est causée par un virus (myxomavirus). La myxomatose est principalement transmise par les insectes piqueurs tels que les puces, les moustiques et les mouches. La contamination par contact direct avec des animaux ou du matériel infectés est également possible. Le délai entre l’infection et les premiers symptômes est de quelques jours à deux semaines. La maladie se caractérise par un gonflement des paupières, de la bouche, de l'anus et voies génitales. Ces gonflements peuvent devenir si graves en un jour que les animaux ne peuvent plus voir. Il est de plus difficile de manger et de boire et les animaux meurent généralement dans les 12 jours.
Malheureusement, peu de lapins survivent à la myxomatose. C'est pourquoi il est important de faire vacciner votre lapin tous les ans et de prendre des mesures pour empêcher sa propagation.
Vous pouvez réduire davantage le risque d'infection en protégeant votre lapin des insectes piqueurs. Traitez régulièrement votre lapin avec un médicament anti-puces et, si nécessaire, couvrez le clapier avec une moustiquaire.

Syndrome hémorragique viral VHS

La SHV est une maladie extrêmement contagieuse qui entraîne une mortalité élevée chez les lapins. La maladie est seulement contagieuse pour les lapins et sans danger pour les humains et les autres espèces animales. VHS a deux types de virus (VHD1 VHD2). Les symptômes peuvent donc être différents. Certains lapins atteints de SHV meurent sans présenter de symptômes, d'autres développent de la fièvre, des difficultés respiratoires, des hémorragies ou des problèmes de système nerveux. Le virus se transmet directement par contact entre les lapins, mais aussi indirectement par les selles, l'urine et le sang infectés, ainsi que par les contenants d'aliments, les chaussures et les vêtements.
Les lapins qui ne sortent pas ou se trouvent dans un endroit où ils ne sont pas en contact direct avec d'autres lapins peuvent également être infectés. C'est un virus persistant et il est donc important de faire vacciner votre lapin chaque année.

Furets

Nous pouvons protéger votre furet contre les maladies grâce à la vaccination. Chez le furet, nous pouvons vacciner contre les maladies suivantes : la maladie de carré et la rage.
La maladie de Carré est une maladie mortelle pour le furet. En raison de la bonne protection fournie par le vaccin, cette maladie n’est heureusement pas courante. La vaccination des jeunes furets consiste en 2 injections: la première vaccination a lieu à 8 semaines et la seconde à 12
semaines. Après cela, une nouvelle vaccination doit être refaite chaque année.

Rage

La rage est une zoonose, ce qui signifie que la maladie peut être transmise des animaux à l'homme. La maladie est mondiale. Cependant, la Belgique est indemne de rage depuis des années. Les seuls cas connus en Belgique au cours des 20 dernières années ont contracté l'infection ailleurs. L'infection est transmise par la salive. C'est presque toujours une bouchée d'un animal infecté. Les chauves-souris, les ratons laveurs et les renards infectés sont généralement les coupables. La rage est une infection virale grave du cerveau dont l'issue est toujours fatale une fois que les symptômes sont visibles.
La vaccination antirabique n'est nécessaire que si vous emmenez votre furet à l'étranger. La vaccination peut être administrée à partir de 3 mois.

En plus de la vaccination antirabique, le furet a besoin d'une puce et d'un passeport européen officiel pour pouvoir se rendre à l'étranger. Une visite impose des obligations différentes d’un pays à l’autre. Un antiparasitaire spécifique est requis pour un certain nombre de pays. Alors contactez-nous à temps pour que nous puissions vous informer et vous aider avec les préparatifs. Pour plus d'informations sur les vaccinations d'espèces exotiques, veuillez nous contacter.

Chez le furet, la stérilisation chirurgicale n’est pas recommandée. Un implant hormonal est injecté sous la peau pour protéger des effets non désirés des chaleurs et de l’ovulation. Cet implant est également injecté chez le furet mâle en vu de castration. Selon le type d’implant, l’effet dure 3 à 4 ans et sera renouvelé. L’intérêt de la stérilisation par implant réside également dans un effet protecteur contre les maladies des glandes surrénales (très fréquentes chez les furets d’âge moyen).